Les merveilles de Noël...

Mercredi 13 avril 2011 à 11:28

Je sens ses lèvres humide frôler mon front juste avant qu'il ne m'abandonne, endormie.
La porte claque, je me réveille en sursaut. Le voilà parti, à pas de loup, sans doute un peu maladroit, pertubé par cette situation qui le dépasse.
Le silence me ramène à une réalité troublante: Quelle étrange façon de faire un enfant! Je suis là, étendue dans le lit, et lui s'en va affronter les routes parisienne. 45 longues minutes de trajet avant d'arriver devant l'enseigne de l'hôpital. Hôpital. Ce mot là n'inspire pas l'amour, le désir, c'est froid, blanc, sans saveurs, sans douceur. A l'accueil il marmonnera la raison de sa venue en priant très fort pour que la secrétaire ne répète pas ce qu'il vient de dire. Surtout personne ne doit savoir. Il est déjà rouge de honte. Tabou. Absurdité. Complexe.
Il sera envoyé un étage plus haut, vers le laboratoire. Il s'installera parmi les autres hommes qui, comme lui, mordillent leur lèvre inférieur et remuent nerveusement leur jambe. Il sortira son livre, cette bande dessinée énorme qui le replonge dans un monde enfantin dont il n'est jamais sorti. Et pusi son nom sera crié par la laborantine, les regards se tournent vers lui, il a déjà envie de partir. La boule au ventre il s'avance, il salut le biologiste,un gros nounours barbue aux yeux froncés. Il se retrouve dans une salle encore plus glaciale que la précédente, il n'y a rien: 2 chaises, 4 murs et une porte close. Il sait ce qu'il a à faire, il tient dans ses mains sa petite éprouvette, il s'assied sur cette petite chaise noire bien inconfortable. Il se sent en insécurité, comme si la porte pouvait s'ouvrir à tout instant. Il se déshabille en tremblant, il n'a pas envie, mais il se force.
Il devra patienter encore 2 longues heures avant qu'on lui re-donne son petit sachet hysotherme où la substance triée, cajolée, analysée est enfoui. Il s'en va, toujours honteux, avec son petit sac. Il prit pour que personne ne sache ce que cela contient. Il court, presque, jusquà voiture. Il se pose, 10minutes,un quart d'heure, il souffle, il tremble un peu: c'est fait! Et le voilà reparti pour 45 minutes de route à trajet la région parisienne. Sur le siège passager il y a peut-être le spermatozoïde qui fera de nous des parents. On y croit, on espère.

Je me suis rendormie, c'est le premier matin depuis 11 jours où je peux dormir sans avoir à me lever pour me piquer. Entrer cette aiguille dans le gras de mon ventre, et voir le produit pénetrer ma peau. Quel étrange rituel!

Dans approximativement 1heure je serai allongée sur la table de gynécologie, et on m'injectra le sperme de Sébastien, tout près. La fin de la coure à l'ovulation pour ce mois-ci. Dans 14jours environ nous saurons si oui, ou non, l'insémination a fonctionné. 14 jours d'angoisse et d'espoir.


http://ma.grossesse.cowblog.fr/images/artificialinsemination1.jpg

Par imparfaiite le Mercredi 13 avril 2011 à 12:31
C'est vrai, c'est fou, quelque chose de trop blanc pour un enfant, mais, mais, la volonté elle, sera toujours pure. Vous savez pourquoi vous le faites, vous êtes à deux, et tu porteras la vie.
Par kloee09 le Mercredi 20 avril 2011 à 18:14
quel courage! je vous envoie un baiser d'espoir, puisque oui, il y en a encore! si vous voulez, vous pouvez aller voir mon blog, j'ai écrit un article hier qui n'a rien à voir avec la grossesse, mais il montre que même 10 ans après, l'espoir est toujours là

http://imagiin3-lib3rty.skyrock.com/

Amicalement
Chloe
Par samiRa01 le Mardi 4 octobre 2016 à 13:19
Vous faîtes de l’excellent job , c’est pourquoi je suis fan de ce website
Par NicolasGiron le Mardi 3 janvier 2017 à 9:29
Incroyable edito, je vous remercie pour le travail
Par AnneEmery le Jeudi 16 mars 2017 à 7:01
Je vous remercie pour cet edito, je suis sur d’avoir incroyablement appris
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://ma.grossesse.cowblog.fr/trackback/3100428

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast